Expatrié(e)...

jeudi 5 mai 2011

Résidences secondaires des expatriés ...

Extrait d’article des Echos


Dans le projet de loi réformant l’ISF, qui doit être présenté en Conseil des ministres la semaine prochaine, il est indiqué que le taux de la taxe sera de 20 % de la valeur cadastrale du bien, la même assiette que pour la taxe foncière.


Des valeurs locatives devenues bien souvent obsolètes selon les types d’immeubles.


(…)


Seuls les logements détenus pour une utilisation personnelle seront taxés (et non l’immobilier locatif). Les expatriés pour raisons professionnelles seront exemptés. Le nombre de logements concernés par cette taxe est « loin d’être anodin » et il aura tendance à croître au cours des prochaines années, estime Bercy.


De fait, les étrangers et expatriés sont de plus en plus nombreux à investir dans la pierre en France, jugée encore relativement accessible. D’après la Chambre des notaires de Paris, les étrangers ont constitué 7,7 % des acheteurs dans la capitale l’an dernier.


Ce taux monte à 26 % sur les Champs-Elysées et à 32 % autour de Notre-Dame. En province, les villes de Saint-Jean-Cap-Ferrat, Chamonix, Grimaud sont également très convoitées.


En savoir plus >>

Expatriation en vidéo

Loading...

D'où viennent nos derniers visiteurs ?