Expatrié(e)...

lundi 11 janvier 2010

Impôts : le service d’accueil des non-résidents et expatriés



Le ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l’Etat a ouvert un service d’accueil des non-résidents et expatriés (SANR) afin de les informer sur les conditions fiscales de leur projet de retour en France.

Tout au long de cette démarche de retour et pour toute nature d’impôt (impôt sur le revenu, impôt de solidarité sur la fortune, successions...), ce service constitue un interlocuteur unique en mesure d’offrir un service global, personnalisé et adapté aux besoins de chacun. Les premiers contacts peuvent se limiter à la simple fourniture de renseignements, voire à la réalisation de simulations fiscales. A ce stade de l’expression d’un projet d’installation, les renseignements apportés n’engagent pas l’administration. Dans un deuxième temps, dès la décision définitive prise de domicilier les revenus ou le patrimoine en France, les personnes concernées peuvent solliciter de ce service une prise de position formelle sur leur situation personnelle par le biais d’un rescrit. Ce "rescrit domiciliation" opposable doit préserver les non-résidents ainsi domiciliés en France d’une remise en cause de leur situation lors d’un contrôle ultérieur, sous réserve d’avoir fourni au service toutes les informations nécessaires à sa prise de position et d’avoir respecté les conditions éventuelles de sa mise en œuvre.
A noter que le SANR n’a pas vocation à s’adresser à des résidents fiscaux français qui souhaiteraient régulariser leur situation fiscale au regard de leurs revenus ou patrimoine perçus ou placés à l’étranger.

Les coordonnées du SANR sont les suivantes :
Direction Générale des Finances Publiques
Service d’accueil des non-résidents
Bureau des agréments et rescrits
86-92 allée de Bercy
Télédoc 957
Tél : 01.53.18.19.46
Courriel : sanr@dgfip.finances.gouv.fr

Nos réponses fiscales (déjà) en ligne ...

Expatriation, retour en France ...

Peut-on bénéficier de l'exonération de la 1ère d'un logement pour acquérir une résidence principale au Portugal ? cliquez ici >>

Je pars en expatriation comment sera taxé précisément mon contrat d'assurance vie en France ? cliquez ici >>

Comment suis-je taxé en tant que mandataire social d'une société basée en France si je suis à l'étranger ? cliquez ici >>

Vous souhaitez savoir si en tant que non résident, vous pouvez souscrire un Plan d’Epargne Logement en France ? cliquez ici >>

Comment suis-je taxé en cas départ de France si une partie de l'année, je suis résident fiscal français et l'autre partie de l'année résident fiscal d'un autre pays ? cliquez ici >>

Comment suis-je taxé en cas de retour en France si une partie de l'année, je suis résident fiscal français et l'autre partie de l'année résident fiscal d'un autre pays ? cliquez ici >>

Suis-je taxé en UK même en cas de « remittance basis » sur un rachat de mon contrat d'assurance vie français ? cliquez ici >>

Je suis parti à l’étranger et j’ai un contrat d’assurance vie en France. Comment cela va être taxé en France (rachat, décès) ? cliquez ici >>

Je vais partir à l’étranger ! Mes contrats d’assurance vie et ma SCP (société civile de portefeuille), sont-ils concernés par l’Exit tax ? cliquez ici >>

Peut on échapper à l'impôt sur la plus value immobilière en cas de cession en tant que non résident ? cliquez ici >>

Peut-on bénéficier de l'exonération de la 1ère d'un logement pour acquérir une résidence principale dans l'UE ? cliquez ici >>

Accédez à l'ensemble de nos réponse pour 5 € >>