Expatrié(e)...

mardi 29 octobre 2019

Attention au PUMA ( protection universelle maladie ) !


La protection universelle maladie (appelé généralement PUMA) couvre toute personne travaillant ou résidant en France de façon stable et régulière.
Elle leur garantit un droit à la prise en charge de leurs frais de santé à titre personnel et de manière continue.

Changement depuis 2019 …
La cotisation de la PUMA est assise notamment sur les revenus fonciers, revenus de capitaux mobiliers, les plus-values de cession à titre onéreux de biens ou de droits de toute nature, les bénéfices industriels et commerciaux non professionnels et les bénéfices des professions non commerciales non professionnels retenus pour le calcul du revenu fiscal de référence. L'ensemble de ces revenus est pris en compte dans la limite de 8 PASS.
L'assiette de cotisation fait l'objet d'un abattement égal à 50 % du PASS.
Le taux de la cotisation est égal à 6,5 %.

Et les non-résidents ?

Les non-résidents qui bénéficient à titre obligatoire de la prise en charge de leurs frais de santé dans le cadre de la PUMA, sont redevables d'une cotisation maladie !

Elle s'établit à 5,50 % pour les revenus d'activité (4,75 % pour les fonctionnaires).

S'agissant des revenus de remplacement, le taux est fixé à :

·        3,20 % sur les avantages de retraite versés par les organismes du régime général,
·        4,20 % sur les avantages de retraite autres que les précédents,
·        4,90 % sur les avantages de préretraite,
·        4,15 % sur les avantages de préretraite et de cessation anticipée d’activité pour les fonctionnaires de l’Etat, ses établissements publics à caractère administratif, pour les ouvriers de l’Etat ainsi que pour les fonctionnaires des régions, des départements, des communes ou de leurs établissements publics autres qu’industriels et commerciaux,
·        2,80 % sur les allocations de chômage.

Ces taux s’appliquent aux cotisations sociales dues au titre des périodes courant à compter du mois de mars 2018.

Nos réponses fiscales (déjà) en ligne ...

Expatriation, retour en France ...

Peut-on bénéficier de l'exonération de la 1ère d'un logement pour acquérir une résidence principale au Portugal ? cliquez ici >>

Je pars en expatriation comment sera taxé précisément mon contrat d'assurance vie en France ? cliquez ici >>

Comment suis-je taxé en tant que mandataire social d'une société basée en France si je suis à l'étranger ? cliquez ici >>

Vous souhaitez savoir si en tant que non résident, vous pouvez souscrire un Plan d’Epargne Logement en France ? cliquez ici >>

Comment suis-je taxé en cas départ de France si une partie de l'année, je suis résident fiscal français et l'autre partie de l'année résident fiscal d'un autre pays ? cliquez ici >>

Comment suis-je taxé en cas de retour en France si une partie de l'année, je suis résident fiscal français et l'autre partie de l'année résident fiscal d'un autre pays ? cliquez ici >>

Suis-je taxé en UK même en cas de « remittance basis » sur un rachat de mon contrat d'assurance vie français ? cliquez ici >>

Je suis parti à l’étranger et j’ai un contrat d’assurance vie en France. Comment cela va être taxé en France (rachat, décès) ? cliquez ici >>

Je vais partir à l’étranger ! Mes contrats d’assurance vie et ma SCP (société civile de portefeuille), sont-ils concernés par l’Exit tax ? cliquez ici >>

Peut on échapper à l'impôt sur la plus value immobilière en cas de cession en tant que non résident ? cliquez ici >>

Peut-on bénéficier de l'exonération de la 1ère d'un logement pour acquérir une résidence principale dans l'UE ? cliquez ici >>

Accédez à l'ensemble de nos réponse pour 12.30 € >>