Expatrié(e)...

jeudi 9 mai 2013

Vivre sa retraite à l'étranger !

De nombreux pays sont aujourd'hui très prisés par les retraités. Certains optent pour l'Union européenne, d'autres préfèrent s'évader totalement.



Au sein de l'Union européenne, l'Espagne et le Portugal sont très appréciés. En effet, s'installer dans ces pays pour des retraités français permet de voir son niveau de vie augmenté tout en bénéficiant d'une certaine stabilité et sécurité procurée par l'Union européenne.


Un changement de résidence pour ces deux pays est facilité au niveau de démarches administratives. Les systèmes de santé sont du même acabit que le système français.


En outre, au Portugal, il existe une communauté francophone importante et une attractivité fiscale importante surtout sur les pensions.


La Belgique est aussi une destination très souvent envisagée. Généralement, la Belgique est choisie pour sa fiscalité intéressante. En effet, pour les contribuables français assujettis à l'impôt sur la fortune en France, il est tentant de partir vivre en Belgique pour éviter cet impôt, qui n'existe pas en Belgique. En outre, les plus-values de cession de valeurs mobilières sont exonérées d'impôt.

De surcroît, la langue et le fait que la Belgique soit dans l'UE augmente l'intérêt de la Belgique.

Pour ce qui est des destinations hors Union européenne, c'est le Maroc qui est en tête. La Thaïlande est de plus en plus convoitée.

Le Maroc doit son succès au coût de la vie raisonnable, au climat ensoleillé, à la langue française largement parlée dans ce pays, à la proximité avec la France et à la fiscalité locale. En effet, elle propose pour les retraités français un abattement de 40 % sur le montant à déclarer et une réduction de 80 % de l'impôt dû lorsqu'ils transfèrent la totalité de leur pension au Maroc.

La Tunisie suit de près le Maroc pour des raisons très similaires.


La Thaïlande attire quant à elle les retraités français en raison de son faible coût de la vie et de son climat agréable. Toutefois, il est à noter qu'il n'existe pas d'avantage fiscal particulier pour les retraités étrangers et que les autorités de ce pays exigent un revenu minimum de 1.400 euros par mois environ pour pouvoir demander le visa retraite, dès l'âge de 50 ans.

En savoir plus sur la fiscalité des retraités à l'etranger >>

Expatriation en vidéo

Loading...

D'où viennent nos derniers visiteurs ?