Expatrié(e)...

dimanche 8 janvier 2012

La taxation des biens immobiliers détenus par les expatriés

En cas d'expatriation, le non résident peut être amené à conserver un bien immobilier en France.

Concernant l'impôt sur la plus value s'il souhaite vendre son bien, plusieurs situations peuvent se produire.


Quand payerez vous de l'impôt ?
Concernant l'impôt sur la plus value immobilière, 5 situations peuvent se produire :

1er cas : vous vendez votre résidence principale avant votre départ de France : dans ce cas c'est exonéré en tant que résidence principale ;

2ème cas : vous cédez votre ex résidence principale après votre départ et vous ne l'avez pas mise en location entre temps : dans ce cas et sous certaines conditions, c'est exonéré d'impôt sur la plus value ;

3ème cas : vous cédez votre ex résidence principale après votre départ de France et vous l'avez entre temps loué : taxation de 19% à 33,33% de la plus value (sous certaines conditions)

4ème cas : vous cédez après votre départ, votre ex résidence principale louée entre temps ou un autre bien immobilier (locatif, secondaire …) détenue depuis plus de 30 ans , vous serez exonéré d'impôt sur la plus value (sous certaines conditions) ;

5ème cas : vous cédez un bien immobilier après votre départ de France : taxation de 19% à 33,33% de la plus value (sous certaines conditions).

Expatriation en vidéo

Loading...

D'où viennent nos derniers visiteurs ?