Expatrié(e)...

samedi 24 septembre 2011

Expatriation : comment ouvrir un compte bancaire à l'étranger ?

Si vous partez en expatriation ou détachement, votre employeur vous recommandera certainement une banque locale auprès de laquelle vous pourrez ouvrir un compte en devises ou en monnaie locale convertible afin de vous faciliter les opérations bancaires. Certaines banques proposent même l'ouverture depuis la France du compte à l'étranger (HSBC par exemple).

Il est important de savoir qu'en attendant d'ouvrir un compte à l'étranger, vous pouvez utiliser votre carte bancaire internationale (carte bleue visa, eurocard mastercard, ou bien la carte american express) chez les commerçants ainsi que dans les distributeurs automatiques de votre pays d'accueil.



Les moyens de paiements

La carte de débit permet les retraits distributeurs et les paiements commerçants. La carte de crédit utilise une réserve de crédit remboursable au taux en vigueur. Pour effectuer des achats par Internet, la carte de crédit est souvent indispensable à l'étranger : Canada, Turquie, Singapour... Par ailleurs, la carte de débit n'existe pas toujours, elle n'est pas disponible en Thaïlande, aux Émirats Arabes, en Égypte par exemple
Le chéquier est souvent peu utilisé à l'étranger voire peu accepté par les commerçants. Parfois, il ne peut être commandé que lorsque le compte est alimenté (Nouvelle Zélande, États Unis)

Quelques exemples …

Chine :
La carte de débit ne peut être adossée qu'à un compte individuel, il n'est pas possible de délivrer une carte bancaire sur un compte joint. Les transactions se font essentiellement en espèces. Le chéquier existe mais doit être rempli en chinois…

Russie :
Carte de débit à débit différé n'existe pas, elle fonctionne uniquement en débit immédiat et s'utilise dans la limite du solde disponible. Pour obtenir le débit différé, il convient de commander une carte de crédit. Le chéquier n'existe pas (transaction essentiellement en espèces). Les moyens de paiement ne peuvent pas être envoyés par courrier, ils ne sont remis qu'en agence.

Japon :
pas de carte de débit, le chéquier est disponible en anglais et en japonais. Aucun moyen de paiement n'est délivré, tant que le client n'a pas le statut « résident ».

Canada :
Les chèques sont très peu utilisés.
Attention au réseau, les cartes Visa françaises ne sont pas acceptées dans les distributeurs au Canada qui dépendent du réseau MasterCard.

Australie :
Les chèques sont très peu acceptés par les commerçants
Les moyens de paiements restent disponibles 1 mois après avoir été commandés à l'agence.

États-Unis :
Dans la majorité des cas, la carte de débit est pourvue du système « Pay Pass » permettant de réaliser les achats en magasins sans signature et sans code.

Singapour :
Il est impossible de conserver les moyens de paiement à l'agence, ils seront envoyés à l'adresse permanente ou l'adresse à Singapour.



Les transferts d'argent

Un transfert d'argent à l'étranger revient généralement plus cher qu'un simple virement de banque à banque. Ces frais varient selon la destination, le montant et l'établissement choisis.

Qu'avez vous besoin pour faire le transfert ?

Relevé d'Identité Bancaire (RIB) pour un virement domestique ou de l'IBAN (RIB international) pour un virement international – de façon à identifier votre compte bancaire ou celui de votre destinataire

Ou encore …

Code BIC (Bank Identifier Code), ce code permet d'identifier votre banque ou celle de votre destinataire. Le BIC a été adopté par l'Organisation internationale de normalisation ISO. ISO a confié à la Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication : SWIFT le rôle d'enregistrer ces codes BIC et leur publication. Pour cette raison, le BIC est aussi souvent appelé code SWIFT. SWIFT existe depuis 1973 et met à la disposition de ses participants un réseau propriétaire sur lequel il garantit la rapidité, la sécurité, la confidentialité et l'inviolabilité des échanges.

Attention cependant …

Brésil :
les transferts de fonds sont très réglementés que ce soit à destination ou en provenance du compte brésilien. Par Internet, la limite est de 3.000 USD/jour. Par ailleurs, le nombre de virement et le montant global mensuel sont limités, en effet, il n'est pas possible d'effectuer plus de 3 transferts par mois, et le montant total maximum ne peut être supérieur à 9.000 USD/ mois. Au delà, il est possible d'effectuer des transferts en agence, MAIS le client doit être présent pour signer le « contrat de change », document sur lequel figure le taux de change appliqué au transfert.

Russie :
Au niveau bancaire, le français expatrié est considéré « non résident », car il n'a pas la nationalité russe. Il est alors soumis au Contrôle des Changes. Le motif du virement et le VO Code sont très importants et doivent être mentionnés. Le VO code est un code de change correspondant à un motif de transaction (une centaine de code existe). La concordance entre le motif et le VO Code est primordiale pour assurer la bonne exécution du virement. Ne pas hésiter à consulter son conseiller sur place.

États-Unis :
Il est impossible d'effectuer des virements internationaux pour une tierce personne par Internet.

Expatriation en vidéo

Loading...

D'où viennent nos derniers visiteurs ?