Expatrié(e)...

jeudi 28 janvier 2010

Les cadres rêvent d'une carrière internationale



Extrait d'article du Figaro.fr


Selon une enquête de Kelly Services, ils sont 70 % à estimer que l'expatriation est un atout.

Apparu il y a déjà quelques années dans le vocabulaire économique, le terme de «globalisation» devient peu à peu une réalité pour les salariés français dans leur vie professionnelle. Ils sont de plus en plus nombreux à travailler dans un contexte international, selon une enquête publiée aujourd'hui par le groupe d'intérim Kelly Services (1). Pour 93 % des sondés, l'environnement international s'impose désormais comme un critère déterminant dans le choix de l'emploi. Et 70 % estiment qu'une expérience internationale est un atout dans l'évolution d'une carrière professionnelle.


Mais l'étude révèle aussi qu'entre les souhaits des salariés et la réalité il y a un fossé. D'abord, 62 % des salariés français interrogés estiment ne pas bénéficier de l'appui de leur employeur pour développer leurs compétences hors de leurs frontières.


(...)


Bas du classement
Cette enquête serait globalement positive pour l'Hexagone, sans la comparaison avec 32 autres pays. Car la France n'arrache qu'une très médiocre avant-dernière place, à égalité avec la Hongrie, devant la Turquie. Les premières marches du podium sont occupées par l'Irlande (91 %), le Luxembourg (89 %) et la Chine (87 %).



Expatriation en vidéo

Loading...

D'où viennent nos derniers visiteurs ?